Rachat pièces d’Or

Quelle que soit la raison qui vous pousse à souhaiter vendre vos pièces de monnaie en or, adressez-vous uniquement à des experts qui ont pignon sur rue. Eux seuls pourront vous offrir l’expertise qui déterminera le prix de vente optimal souhaité ainsi qu’une transaction dans les règles de l’art. Attention, en effet, aux offres affriolantes proposées sur certains sites Internet ou dans la rue. Ces experts commenceront par vous indiquer si votre pièce est ou non cotée et, si oui, le niveau de sa cote. Ils détermineront ensuite la teneur en or précise de votre pièce afin d’estimer, en fonction du cours de l’or du jour, le prix qu’ils vont pouvoir vous proposer.

Si vous possédez des pièces de monnaie en or, il y a fort à parier qu’elles appartiennent à la liste quasi exhaustive suivante :
• 20 francs Napoléon
• Union latine
• Souverain
• 20$ US
• 20 francs suisses
• 50 Pesos mexicains
• 10 florins Hollandais
• Krugerrand d’Afrique du Sud
• 10 francs
• 20 francs Tunisie
• 5 dollars US
• 20 Reich Mark
• 5 Roubles Nicolas II

Estimation du prix

Certaines pièces de monnaie en or sont cotées, d’autres non. A poids d’or équivalent, les pièce en or cotées valent plus cher : on dit alors qu’elles comprennent une prime. Les pièces en or non cotées mais en parfait état peuvent également valoir plus que leur poids or au cours de jour de leur vente.

Le prix est notamment fixé en fonction des cours de l’or au jour de la vente. La valeur fixée par l’expert sera évidemment inférieure à celle du cours indiqué par les places financières. L’expert est un intermédiaire dont les services sont payés par la marge qu’il va pratiquer en minorant légèrement le prix réel de votre pièce de monnaie or.

S’y connaître un (tout petit) peu en numismatique est toujours un (petit) plus

Les pièces de monnaie en or ont la fâcheuse habitude de souvent se ressembler de façon assez frappante. Ainsi le Napoléon est le frère quasi jumeau du Florin (question taille) qui lui-même ressemble à s’y méprendre au Souverain, ce dernière étant néanmoins plus lourd et représentant donc un prix de cession plus élevé. Afin de ne pas se faire berner par des vendeurs peu scrupuleux (inutile de préciser qu’il en existe malheureusement), il convient de faire quelques recherches préalables sur les pièces de monnaie en or en votre possession et que vous souhaitez vendre.

Quid des pièces d’or serties, par exemple, sur une chevalière ?

Attention à ce cas particulier. En effet, même si, à l’origine, la pièce en or était cotée, le seul fait d’être serti lui fait perdre tout le bénéfice de sa cote. En cause, les marques laissées sur la pièce par les griffes de rétention. La pièce ne vaut plus alors que son seul poids en or !

Quelles pièces… justificatives ?

On ne vous demandera pas de facture d’achat quand vous vous présenterez avec des pièces de monnaie en or. Vous devrez simplement fournir une carte d’identité à votre nom et être majeur au jour de la transaction.

Comments are closed.